mohamed ayachi ajroudi, mohamed ajroudi, paix, homme d affaire, inventeur, entrepreneur, humaniste

Mohamed Ayachi Ajroudi

Ingénieur et inventeur

Ingénieur et inventeur de renom, Mohamed Ayachi AJROUDI est à l’origine de nombreuses innovations technologiques et de plusieurs entreprises d’envergure internationale. D’origine Tunisienne où il a passé ses quatorze premières années, il poursuit ses études en France, et depuis 1985, il réside en Arabie Saoudite avec son épouse Josette, d’origine française et devient le père de deux enfants Mehdi et Zacharie. Retour sur le parcours hors norme d’un serial-entrepreneur pas comme les autres.

Les dernières actualités

DES ENGAGEMENTS POLITIQUES ET MEDIATIQUES

mohamed ayachi ajroudi, mohamed ajroudi, paix, homme d affaire, inventeur, entrepreneur, humaniste

PARCOURS

Originaire du sud-est de la Tunisie, à Gabès, Mohamed Ayachi AJROUDI grandit au sein d’une famille d’officiers de l’armée française, devenue armée tunisienne lors de l’indépendance du pays en 1956. Après le décès de son père, survenu au début de son adolescence, son oncle et sa mère l’encouragent à aller poursuivre ses études en France. Et c’est ainsi que le jeune Mohamed quitte sa Tunisie natale pour s’installer dans le nord de la France, à Lille, où il intègre en 1967 l’Ecole nationale de la Marine marchande de Saint-Malo.. “J’étais orphelin, pas de valise à faire. Je suis parti en emportant le foulard de ma mère, c’était mon assurance, son odeur.” dira t-il concernant ce départ qui sonne comme un changement de vie. Durant cinq années, il parcourt les mers et les océans avant de quitter la Marine au début des années 70 après avoir obtenu le grade de Lieutenant. Il rejoint par la suite l’Ecole d’Ingénieurs de Lille – que l’on appelle aujourd’hui POLYTECH – pour en ressortir diplômé en 1977.

Malgré des résultats brillants, aucune des entreprises susceptibles d’embaucher à la sortie de l’école ne lui proposent quoi que ce soit. Dans la France des années 70, il n’est pas forcément aisé de s’appeler Mohamed Ayachi AJROUDI. Pourtant, à force de persévérance, il finit par rejoindre en 1978 la société ISEE OFFSHORE implantée dans le Pas-de-Calais. L’entrepreneur franco-tunisien rachète l’entreprise trois ans plus tard, après avoir créé sa propre société d’ingénierie, où il met au point des attaches pour les barges et les jakets des pipelines. Il élargit rapidement son champ d’activité aux pays du Golfe et en particulier à l’Arabie Saoudite. C’est à cette époque qu’il met au point un système d’irrigation souterraine, baptisé le PORTUBE II, utilisé pour stopper l’avancement du désert. Celle-ci est expérimentée avec succès dans le gouvernement de Gabès, en Arabie Saoudite ou encore à Paris. Pour cela, il sera récompensé de la médaille du mérite des villes de la Mecque et Jeddah. Pour en découvrir davantage sur ses diverses inventions et créations à l’international, nous vous donnons rendez-vous ici.

Homme d’affaires reconnu au niveau international, Monsieur AJROUDI a construit sa vie tout en restant très attaché à ses valeurs profondes, sans jamais oublier ses origines, son village, ses amis d’enfance ou bien entendu son pays, “sa belle Tunisie”. Il souhaite désormais partager encore davantage son amour pour l’humanité à travers les continents afin d’offrir à la nouvelle génération, une vision pleine d’espoir.

En janvier 2011, date de la révolution tunisienne, Mohamed Ayachi AJROUDI devient membre de l’organisation du dialogue, ce qui aboutit au prix Nobel de la Paix. En 2013, il rachète la chaîne de télévision Al Janoubiya TV qui diffuse des messages en faveur du dialogue inter-religieux ou encore du développement économique. En juillet 2017, il finance la marche pour la paix et la tolérance, permettant de se recueillir sur des lieux victimes d’attentats ces dernières années, encouragée et accueillie par le président français Emmanuel MACRON. En outre, il met en place son propre parti politique Le mouvement du Tunisien pour la liberté et la dignité. Bien que ce mouvement se retire de la course lors des élections législatives, Mr. AJROUDI clarifie la situation en expliquant que son combat se situe principalement sur le plan économique et social et qu’il fera tout pour aider les habitants de son pays à vivre mieux.

mohamed ayachi ajroudi, mohamed ajroudi, paix, homme d affaire, inventeur, entrepreneur, humaniste

Des engagements forts

mohamed ayachi ajroudi, mohamed ajroudi, paix, homme d affaire, inventeur, entrepreneur, humaniste

Une figure internationale

mohamed ayachi ajroudi, mohamed ajroudi, paix, homme d affaire, inventeur, entrepreneur, humaniste

Multi-récompenses

EN QUELQUES CHIFFRES

Découvrez Mohamed Ayachi AJROUDI en quelques chiffres et dates clés.

Inventions

Récompenses

Projets

Donations

UNE CARRIERE COURONNEE DE SUCCES

Mohamed Ayachi AJROUDI est à l’origine de nombreuses inventions et évolutions technologiques. Acteur phare de l’industrie énergétique, il préside d’importantes structures, que ce soit en France ou à l’étranger, comme la CNIM Saudi et Middle East. Il est reconnu pour ses engagements en faveur de la protection de l’environnement et de ses qualités de médiateur.

Retour sur les étapes marquantes de sa vie.

  • 1970
  • 1980
  • 1985
  • 1988
  • 1994
  • 2006
  • 2010
  • 2013
  • 2019
  • Lancement d’une carriere tournée vers l’industrie

    Après des études d’ingénieur en hydraulique à Lille, Mohamed Ayachi AJROUDI intègre la société ISEE OFFSHORE (située au Nord Pas de Calais), spécialisée dans les travaux maritimes et pétroliers. C’est trois ans plus tard qu’il rachète la société tout en créant sa première entreprise AMIS (Artois Maintenance Industries Services). Ces deux entreprises vont considérablement lancer la carrière de l’entrepreneur.

  • Des innovations phares : Sportvert et Portube II

    Dès le début des années 80, il s’illustre à travers des créations innovantes. Il met au point Sportvert, une machine capable de mettre en place un stade de football beaucoup plus rapidement qu’à l’accoutumée. Ainsi que PORTUBE II, un système d’irrigation souterraine qui permet de faire de considérables économies d’eau.

  • A la conquête du marché saoudien

    Venu s’installer en Arabie Saoudite avec sa famille au milieu des années 80, Mr AJROUDI en profite pour développer de nombreux projets d’envergure internationale en y intégrant des décideurs mondiaux.

  • Des récompenses symboliques

    C’est à la fin des années 80 que le prince Saud Bin Abdul Mohsen, gouverneur de Jeddah, remet à Mr. AJROUDI la médaille du mérite. Un an plus tard, il est également récompensé par la Fondation de la Qualité de la Vie, qui milite contre la désertification en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Construction d’une mosquée à Gabès

    En 1994, construction d’une mosquée pouvant accueillir plus de 4000 personnes, parée du plus haut minaret et de la plus large coupole de Tunisie dans son ancien quartier “Jarra ” à Gabès, là où se trouve la vie commerciale de la ville

  • Des partenariats stratégiques

    Equipementier industriel comptant plus de 3000 collaborateurs, Mohamed Ayachi AJROUDI est très impliqué dans le développement du groupe CNIM.

  • Partenariat avec l’ONAS

    En 2010, il signe un partenariat avec l’ONAS (Office National de l’Assainissement). L’objectif central est de développer des projets dans les domaines de l’environnement et des services d’assainissement.

  • Des intérêts économiques, sociaux et médiatiques

    Fortement attaché à ses origines Tunisiennes et suite à la révolution, Mohamed Ayachi AJROUDI fonde son propre parti politique intitulé Le Mouvement du Tunisien pour la liberté et la dignité, afin de défendre les intérêts sociaux et économiques de sa terre natale. Très impliqué dans la vie médiatique, il rachète la chaîne privée Al Janoubiya TV. Cette plateforme est principalement utilisée pour transmettre des messages de paix.

  • Reconstruction de la Libye

    Après de longues négociations depuis 2017, Mr. AJROUDI est désormais en accord pour oeuvrer en faveur du sort de la Libye. Il souhaite, avant toute chose, accompagner ce pays en difficulté dans sa reconstruction et son développement, tout en oeuvrant pour la paix.